Accueil > Vivre ensemble

Vivre ensemble

Dernier ajout : 30 octobre.

En cette période de crise économique et sociale et dans un contexte de banalisation volontaire des thématiques de l’extrême droite et d’instrumentalisation de la xénophobie, l’enjeu du droit de vote des résidents étrangers ne doit pas être considéré comme accessoire... Certes il peut paraître moins impératif que de répondre aux urgences sociales que notre société traverse, mais le creuset entre des catégories sociales de la population s’accentue encore davantage quand des différences sont volontairement maintenues entre les citoyen(ne)s. Pour l’accès de tous à tous les droits (politiques, économiques, sociaux, culturels) il faut approfondir notre démocratie !

Accéder au site oui au droit de vote des étrangers

Articles de cette rubrique

  • C’est maintenant !

    27 juillet 2012

    Droit de vote et d’éligibilité de touTEs les résidentEs étrangerEs aux élections locales : c’est maintenant !
    Il est en effet urgent d’aboutir car c’est une promesse phare de F. Hollande, d’après ses propres termes, avec une date butoir fixée aux municipales 2014.
    Une promesse ancienne de la gauche, puisqu’elle était déjà dans le programme commun de F.Mitterrand en 1981. Elle y était, comme la suppression de la peine de mort, mesure à l’époque tout autant controversée, mais sur laquelle le législateur (...)

  • Droit de vote et d’éligibilité pour les étrangers

    1er juillet 2012

    (Ce texte est paru dans le numéro de juin 2012 du Pont Transcouleur)
    A la fin de la campagne électorale, le candidat Sarkozy a brandi une menace épouvantable : le droit de vote des étrangers non européens aux élections locales entraînerait « un risque communautariste ». Quant à J.F. Copé, ce « serait à [son] sens, une catastrophe pour la cohésion nationale » ! Rien de moins ! Si cette réforme était aussi dangereuse, comment expliquer que le président Sarkozy lui-même y était favorable en 2008, et qu’elle (...)

  • Lettre ouverte au Figaro

    22 février 2012

    Suite à l’article du Figaro sur Saint-Nazaire la lettre ouverte ci-dessous a été publiée le 21 février (voir également le communiqué MRAP-LDH)
    voir les signataires
    Monsieur l’envoyé spécial du Figaro,
    Les Nazairien-ne-s souhaitent tout d’abord que vous vous soyez bien remis de votre venue sûrement trop rapide au commissariat principal de Saint-Nazaire. Venir en province et, en plus, dans une ville ouvrière, semble une dure expérience pour un journaliste du Figaro.
    Sachez que nous n’habitons pas (...)

  • A propos d’un article du Figaro

    19 février 2012

    Communiqué de presse LDH et MRAP
    La LDH et le MRAP de la région nazairienne tiennent à réagir fermement à l’article paru le mercredi 15 février dans le journal « Le Figaro ». L’envoyé spécial caricature largement notre ville où la délinquance aurait explosé, et ne s’intéresse qu’à la recherche de la « tolérance zéro » par des fonctionnaires de police zèlés.
    Nos deux associations condamnent les nombreux amalgames et clichés qui constituent la trame de l’article : les Nazairiens manifestant pour leurs droits (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45