Accueil > le MRAP > Partenariats > Vigilance contre l’extrême-droite

Vigilance contre l’extrême-droite

samedi 2 novembre 2013

Réunion le 14 novembre

"Le Front National est maintenant installé sur la scène politique nationale depuis les années 80. Son implantation locale est plus tardive (8% en 2008) mais St Nazaire est pour le FN une priorité (meeting prévu le 14 avril 2012 de Marine Le Pen mais empêché grâce à une forte mobilisation des nazairiens . Elle se traduit pour des apparitions musclées sur les marchés, affichages, permanences et l’élaboration d’une liste « Rassemblement Bleu Marine » pour les prochaines municipales.

La situation économique et sociale de St Nazaire, particulièrement de la construction navale avec son lot de précarité, chômage, fermetures d’entreprises sous-traitantes, "montage exotique", alimentent l’amertume et le désespoir de la population. Le FN , en auxiliaire de la politique patronale, tente de dresser les travailleurs les uns contre les autres, en dénonçant les conditions de la réalisation de l’Oasis.

Nous avons pris l’engagement lors des manifestations suite à l’assassinat de Clément Méric de relancer le comité de vigilance contre l’extrême droite. La montée du FN n’est pas inéluctable et toutes et tous ensemble, nous pouvons nous y opposer.

Pour cela,Le Mrap propose un plan d’action commun.

Il nous semble d’abord nécessaire de bien connaître l’ennemi pour mieux le contrer, pour cela on peut :
  initier ou participer à des plateformes d’information et d’analyse
  présenter la dangerosité et l’absurdité de ses positions, de ses actes,des décisions prises lorsqu’ils sont élu-e-s

Il faut ensuite :
  développer nos valeurs humanistes, solidaires et pluralistes ( issues de nos combats associatifs, syndicaux, politiques dans leurs diversités) pour élaborer un "vivre ensemble".
  initier ou participer à des pratiques, des apprentissages, des formations

Une plateforme doit inciter à développer des visions du monde capables d’opposer des réponses aux visions réactionnaires des extrêmes droites.
Des tracts argumentaires devront être réalisés sur différents thèmes et être des outils pour différentes actions : dans les quartiers, lors des apparitions du FN sur les marchés,...
Nous devrons prendre des mesures pour la sécurité de nos manifestations démocratiques et envisager des formations à la non-violence.
Il faudra être en capacité de répondre à leurs prises de position dans les médias locaux au moins.

Nous lançons donc une invitation pour le 14 novembre à 20h30 salle 3 à Agora à tou-te-s celles et ceux qui ont participé aux initiatives passées.

[/Saint-Nazaire le 28 octobre 2013/]