Accueil du site > Adhésion

Adhésion

Dernier ajout : 3 janvier.

Pour adhérer au MRAP

Pour adhérer au MRAP, vous pouvez vous adresser
* à un adhérent du MRAP, de votre connaissance,
* au comité local soit par courriel (mrap-saint-nazaire@orange.fr).

Vous pouvez retourner le bulletin d’adhésion ci-dessous au comité local (2bis rue Albert-de-Mun, 44600 Saint-Nazaire) ou au siège national du MRAP (43 boulevard Magenta 75010 Paris).

Cotisations : Les cotisations sont fonction de vos revenus. Elles sont déductibles des impôts (66%). Elles peuvent être payées par prélèvements automatiques. L’adhésion de bienvenue est de 10€.

Bulletins : Le bulletin départemental, "le Pont transcouleur" (4 numéros par an) est adressé à tous les adhérents. Le bulletin national "Différences" (4 numéros par an) est diffusé sur abonnements (tarif plein : 24 €).

Rencontres : Le comité local (région nazairienne) se réunit (réunion ouverte) chaque 2ème lundi du mois à Agora 1901.

*************************

Le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, depuis sa création en 1949, a été à la pointe de tous les combats contre les discriminations et le racisme. Sa revendication centrale : l’égalité des droits entre tous les citoyens.

10 bonnes raisons pour adhérer au MRAP

1- Se mobiliser pour faire respecter la loi auprès des personnes victimes d’agressions racistes : le raciste est quelqu’un qui se trompe de colère, le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit ! Le MRAP peut se porter partie civile.
2- Dénoncer toutes les discriminations.
3- Lutter contre la xénophobie d’état renforcée par le gouvernement actuel :
* s’engager contre la chasse "aux sans-papiers",
* empêcher que la solidarité ne devienne un délit : refuser la criminalisation des sans-papiers,
* être vigilant dans nos communes pour éviter l’excès de zèle dans l’application des lois Sarkozy (enquête pour les mariages…),
* dénoncer et s’opposer aux directives européennes qui conduisent au non-respect des droits des étrangers.
4- Résister face aux injustices envers les étrangers qui travaillent en France : soutenir et accompagner les salariés étrangers victimes de patrons voyous.
5- Défendre le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers.
6- Participer à l’Education contre le racisme en s’impliquant dans l’organisation de la Semaine d’Education contre le racisme.
7- Manifester notre opposition aux fonctionnements économiques dans les rapports Nord-Sud dont les conséquences sociales engendrent le racisme dans notre société.
8- Soutenir, approfondir notre réflexion par l’organisation de conférences-débats en fonction de l’actualité,
9- Militer pour l’amitié entre les peuples.
10- Lutter contre l’extrême-droite.