MRAP de la Région nazairienne ; 2bis rue Albert de Mun 44600 Saint-Nazaire ; tel (répondeur) : 02 40 53 32 35 ; mèl : mrap-saint-nazaire@orange.fr

Le comité local tient un point-rencontre ouvert chaque 2ème lundi du mois à 20h30, à Agora 1901, 2bis rue Albert de Mun.
 MRAP_Officiel
MRAP_Saint-Nazaire MRAP_Officiel
@MSaintnazaire @MRAP_officiel

Dernières publications :
1er juillet : stop annexion
Edito : Pour les droits fondamentaux

Derniers articles

  • Avessac : appel à solidarité

    28 juillet

    (Ouest-France, 28 juillet 2020)

  • [AFPS] 1er juillet : stop annexion

    1er juillet

    Avec l’AFPS44, le MRAP et de nombreuses autres associations appelle à une manifestation la plus large pour dénoncer l’annexion de vastes territoires en Palestine prévue à partir du 1er juillet par Israël.
    Nous appelons d’urgence la France à imposer des sanctions à un État occupant qui viole quotidiennement le Droit international
    mercredi 1er juillet à 18 h à Nantes
    Rendez-vous au carrefour rue de la Barillerie/ Boulevard des 50 Otages
    pour informer sur la situation actuelle en Palestine (...)

  • Justice pour Said El Barkaoui

    1er juillet

    Il y a deux ans Saïd El Barkaoui décédait victime d’un crime raciste à Ychoux (Landes).
    Signez la pétition de soutien ici.
    Voir aussi le site du MRAP des Landes.

  • Soutien à la Maison du Peuple

    30 juin

    Le comité MRAP de la région nazairienne, s’inquiète de la menace d’expulsion qui pèse sur la Maison du Peuple installée au 37 boulevard Albert de Mun à Saint-Nazaire.
    Le comité estime indispensable que le collectif de la Maison du Peuple puisse poursuivre son activité pour la solidarité et la justice sociale. Les habitants et habitantes de la Maison du Peuple gèrent un accueil d’hébergement de nuit pour d’autres personnes précaires. Cet accueil a permis d’abriter pendant le confinement dû à la pandémie (...)

  • [UCIJ] Marche des solidarités

    20 juin

    POUR LA RÉGULARISATION DES SANS-PAPIERS
    Les Sans-Papiers et migrant·e·s ont été en première ligne pendant la crise, exploité·e·s dans des secteurs qui ont continué à tourner (nettoyage, livraison, bâtiment, service à la personne, restauration…) dans les pires des conditions ou alors perdant leur emploi sans chômage partiel, retenu·e·s dans les CRA, vivant à la rue ou hébergé·e·s dans des hébergements souvent précaires et insalubres. POUR LA FERMETURE DES CRA
    Le refus du pouvoir de régulariser les Sans-Papiers (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 540