Accueil > Vivre ensemble

Vivre ensemble

Dernier ajout : 8 septembre.

En cette période de crise économique et sociale et dans un contexte de banalisation volontaire des thématiques de l’extrême droite et d’instrumentalisation de la xénophobie, l’enjeu du droit de vote des résidents étrangers ne doit pas être considéré comme accessoire... Certes il peut paraître moins impératif que de répondre aux urgences sociales que notre société traverse, mais le creuset entre des catégories sociales de la population s’accentue encore davantage quand des différences sont volontairement maintenues entre les citoyen(ne)s. Pour l’accès de tous à tous les droits (politiques, économiques, sociaux, culturels) il faut approfondir notre démocratie !

Accéder au site oui au droit de vote des étrangers

Articles de cette rubrique

  • Pas d’expulsions sans relogement

    9 septembre

    Manifestation Vendredi 9 septembre 17 h 30, sous -préfecture
    Revue de presse
    Presse-Océan
    Presse-Océan
    Ouest-France
    Presse-Océan
    Ouest-France
    Presse-Océan
    Presse-Océan
    Ouest-France
    Presse-Océan
    Ouest-France
    Ouest-France
    [Presse-Océan->https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/sai

  • Lettre ouverte : Pas d’expulsions sans relogement

    8 septembre

    Le comité local du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples fidèles à ses engagements pour la défense des Droits Humains dont le droit au logement, adresse aux autorités locales la lettre collective des organisations qui estiment qu’une solution discutée doit être trouvée à la situation des Maisons d’Hébergement Solidaires des 107 et 109 Boulevard Jean de Neyman à Saint-Nazaire.
    Nous ne pouvons en effet nous satisfaire d’une expulsion – annoncée – qui se ferait sans relogement. Nous (...)

  • Pas d’expulsion sans relogement

    2 septembre

    URGENCE – PAS D’EXPULSION SANS RELOGEMENT
    Depuis le 29 Août 2022 et le passage de l’huissier aux Maisons d’Hébergement Solidaire (MHS), l’expulsion des 18 habitant.e.s (dont 5 enfants) peut avoir lieu sur ordre du sous-préfet à tout moment.
    Après des mois à avoir sollicité les services de l’état en charge de l’hébergement d’urgence (115/SIAO), les personnes hébergées aux MHS n’ont reçu aucune proposition d’hébergement ni de mise à l’abri. Quand l’expulsion par les forces de l’ordre arrivera, ces 18 personnes (...)

  • Agression homophobe

    25 juin

    Communiqué de presse commun MRAP - LDH
    Le samedi 11 juin, dans une rue de Trignac, un jeune Guinéen, portant un drapeau arc-en-ciel, a été agressé par 5 personnes, armées de bâtons. Des insultes homophobes accompagnaient les coups et ne laissaient aucun doute sur la raison de l’agression.
    Le visage tuméfié et 2 dents arrachées, le Samu le laisse sur place, la police ne retient pas le mobile homophobe.
    Une fois encore la parole de la victime n’est pas reconnue.
    La LDH et le MRAP dénoncent avec (...)

  • [Emmaüs] Au cinéma Jacques Tati "Pense à moi"

    20 mai

    Au cinéma Jacques Tati
    Pense à moi
    documentaire de Cécile Lateule
    vendredi 20 mai 2022 à 20h30
    Chronique de la vie quotidienne dans une communauté Emmaüs. La plupart des compagnons qui vivent là sont des migrants. Ils viennent de Moldavie, de Russie, d’Argentine, du Maroc, de Géorgie, du Cameroun, d’Albanie, de Mongolie, de Tchétchénie, du Sénégal, d’Afghanistan… Le temps s’écoule entre le travail dans les tas d’objets à trier et la nostalgie du pays quitté, des personnes aimées qu’on ne reverra pas. (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50