Accueil > Histoire, témoignages > traite-esclavage > Expo : De sucre et de sang – Archéologie de l’esclavage colonial

Expo : De sucre et de sang – Archéologie de l’esclavage colonial

lundi 3 mai 2021

De sucre et de sang – Archéologie de l’esclavage colonial
Exposition du 03 au 31 mai 2021
Hôtel de Ville de Saint-Nazaire (Pays-de-la-Loire)

Entrée libre

Cette exposition est proposée par l’Inrap en partenariat avec la Ville de Saint-Nazaire, à l’occasion des commémorations de l’abolition de l’esclavage, avec le soutien de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.

Du XVIe au XIXe siècle, au nom du profit, les nations maritimes européennes légalisent la traite et l’esclavage. Pendant trois siècles, elles déportent vers leurs colonies d’outre-mer des millions d’Africains. Réduits en esclavage dans les plantations, ces hommes et ces femmes produisent des tonnes de sucre, de café ou de tabac qui se vendent à prix d’or en Europe. Bien qu’ils aient été pratiqués de tout temps, l’esclavage et la traite se développent alors à une échelle sans précédent, devenant le pilier d’un système économique qui se globalise. Pour mieux comprendre l’histoire de ce crime, l’archéologie redonne une voix à ceux qui en sont privés dans les archive écrites, opposant aux oublis volontaires et involontaires une incontestable matérialité.
Voir le site de l’INRAP