Accueil > Manifestations > Palestine : rassemblement, mardi 5 juin, 18 heures

Palestine : rassemblement, mardi 5 juin, 18 heures

mardi 5 juin 2018

Palestine : RASSEMBLEMENT, mardi 5 juin, 18 h

en soutien aux marches du retour et au soumoud palestinien,
contre la venue en France du criminel de guerre Netanyahou,
pour l’annulation de la saison France-Israël

Avec plus de 110 morts et 8000 blessés c’est à une répression féroce que s’est livré l’état d’Israël. Les témoignages montrent que les soldats israéliens ont tiré sur des manifestants non armés, des journalistes et des équipes médicales qui se trouvaient entre 100 et 400 mètres de la clôture infâme à l’est de la Bande de Gaza.
Vendredi 1er juin une jeune infirmière bénévole de 22 ans, Razan Ashraf Najjar a été assassinée par un sniper de l’armée israélienne d’une balle dans le dos qui lui a traversé le coeur. Razan, qui portait un gilet médical clairement marqué, se trouvait à au moins 100 mètres de la barrière de la frontière orientale quand elle a été abattue alors qu’elle aidait des Palestiniens blessés et tentait de les évacuer vers la clinique de campagne.
Ces manifestants protestent contre leurs conditions de vie intenables et réclament le droit au retour dans les maisons et les territoires dont ils ont été chassés.
Le droit international dans les territoires palestiniens n’a jamais été aussi bafoué. La colonisation se poursuit, l’ambassade des Etats Unis est transféré à Jérusalem, Gaza est victime d’un blocus qui fait de cet espace une horrible prison à ciel fermé.
Le 5 juin, dans ce contexte terrible, Emmanuel Macron s’apprête à recevoir Netanyahou et inaugurer la Saison culturelle France-Israël 2018. Cet événement relève d’une stratégie visant à redorer le blason d’un État dont la nature annexionniste et coloniale est connue de tous.
Il serait inadmissible que cette « saison France-Israël » soit maintenue, en dépit du dernier massacre de Gaza.

Nous ne pouvons accepter, dans de telles circonstances, cette collaboration d’État à État entre la France et Israël. Nous ne pouvons nous soumettre à la normalisation d’un régime colonial bafouant les droits de l’Homme et les conventions internationales signées par la France.

LE CSPRN APPELLE À SE RASSEMBLER la mardi 5 juin à 18h00 devant la permanence de la députée Me Audrey Dufeu-Schubert, 110–112 Avenue de la République à Saint-Nazaire

Ensemble exigeons pour la levée immédiate du blocus criminel de la Bande de Gaza :

. l’annulation de la saison de propagande France Israël,
. la suspension immédiate de l’accord d’association entre Israël et l’Union européenne,
. l’arrêt de la coopération économique, politique, militaire, culturelle avec Israël,
. l’engagement de poursuites contre les responsables politiques et militaires israéliens auteurs de crimes contre l’humanité commis contre le peuple palestinien.

Pour une paix juste et durable