Accueil > le MRAP > le Pont Transcouleur

le Pont Transcouleur

Dernier ajout : 25 mai.

Le Pont Transcouleur est le bulletin (3 numéros par an) des comités de Nantes et Saint-Nazaire du MRAP.
Les archives : ici

Articles de cette rubrique

  • Le Pont Transcouleur n° 104, juin 2017

    16 juin 2017
  • Le Pont Transcouleur n° 103, février 2017

    4 février 2017

    [édito]
    A toutes et tous, amis, adhérents du MRAP,
    militants associatifs, citoyens solidaires de nos luttes.
    En France, nous avons devant nous des échéances électorales importantes. Leurs résultats seront cruciaux pour la défense de la démocratie et des libertés fondamentales.
    Le racisme imprègne plus fortement que jamais notre société : la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme comptabilise en 2015, 2034 actes racistes, un record depuis que des statistiques existent dans ce (...)

  • Le Pont Transcouleur n° 102, octobre 2016

    31 octobre 2016

    [Edito]
    Engrenages mortifères !
    L’avenir ne peut pas être dans de futurs matins bruns, mais dans une mobilisation de tous qui fera reculer les difficultés sociales, génératrices de souffrances, d’inégalités, de concurrence et de ghettoïsation.
    C’est à cette tâche que tous les antiracistes doivent s’atteler, il y a urgence ! Le MRAP prendra toute sa part de ce combat.

  • Le Pont Transcouleur n°101, juin 2016

    18 mai 2016

    SOMMAIRE 1- Edito
    2- CNCDH : davantage de tolérance, mais davantage d’actes racistes graves
    Résister pour survivre
    3- On les appelait romanichels ou bohémiens
    4- Penser les libertés de circulation et d’installation
    Contre le racisme et les discriminations
    5- Un accord honteux Union Européenne-Turquie
    6-7 Brèves
    8- Livre de Jean-Claude Valomet
    Commémoration du 10 mai à Saint-Nazaire
    Des ponts, rien que des ponts
    [Edito] Migrants, réfugiés, des êtres humains !
    8 mai (...)

  • le Pont Transcouleur n° 100, février 2016

    14 février 2016

    [Edito]Insupportables atteintes à l’égalité ! Qui aurait pu imaginer que le Président de la République proposerait d’inscrire dans la Constitution une insupportable atteinte au droit à l’égalité et aux libertés individuelles et collectives ? Après l’horreur des attentats de janvier et novembre qui ont secoué notre société, nous attendions autre chose des responsables politiques que des renoncements à ce qui fonde le pacte républicain d’égalité, de liberté et de solidarité. Car c’est bien de cela qu’il (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30